Evaluations des aptitudes du Sportif : suite et fin

Publié le par mekki

Détermination de la force dynamique maximale 
Le but est de déterminer la charge que l'on ne pourra soulever qu'une seule fois. Cette solution est celle permettant de connaître au mieux la charge maximale, appelée la 1RM. Cette méthode doit être utilisée uniquement par des athlètes habitués à exécuter les mouvements proposés, échauffés parfaitement et en utilisant un certain protocole. 
- Echauffement général 
- Echauffement spécifique au mouvement évalué 8 à 10 répétitions à 50% env. du maximum estimé de la personne, Repos 1mn, 5 répétitions à 70%. 
- Détermination du maxi La charge maximale estimée est chargée et la tentative réalisée, 3 à 5 tentatives peuvent être faites en respectant un temps de repos de 5 mn entre chaque, En cas d'échec vraiment flagrant ou au contraire de réussite, aménager les charges et poursuivre suivant le même principe.

Détermination de la force explosive 
Force explosive des bras Lancer de médicine ball (3 à 5 kg selon sexe et poids) 
Protocole 
- A partir d'une position assise, jambes écartées et tendues, lancer un médecine-ball devant soi le plus loin possible, 
- Réaliser 3 essais consécutifs et garder la meilleure distance.
Force explosive des membres inférieurs Sargent test (détente verticale) 
Au-delà de l'intérêt de la mesure de détente verticale, une évaluation de la Puissance anaérobie alactique peut en être déduite, en combinant le résultat du test et le poids du sujet (Paa = racine carrée (4.9) x poids (kg) x hauteur (m)).
Protocole 
- Se positionner à côté d'un mur (distance 30 cm), pieds joints, talons au sol, l'extrémité des doigts enduits de craie, 
- Avec le bras en extension, faire une première marque sur le mur, 
- En prenant une impulsion ou non (départ genoux fléchis), mains sur les hanches ou non, sauter le plus haut possible et avec le bras en extension faire une deuxième marque, 
- Réaliser 3 sauts (repos de 1 mn entre chaque) et garder la meilleure hauteur, 
- La détente verticale sera donnée en soustrayant la hauteur de la première marque à la deuxième.
Référence :
Hauteur (cm)
Interprétation Hauteur (cm)
Hommes Femmes
< 45 Très faible < 35
< 50 Faible < 40
< 55 Moyen < 45
< 60 Bon < 50
< 65 Très bon < 55
> 65 Excellent > 55.
Squat jump, contre mouvement jump, drop jump (détente verticale et qualité d'élasticité musculaire) 
Ces tests sont réalisés : 
- Sur tapis de Bosco qui permet de calculer le temps passé en l'air entre le contact au sol de départ et celui de retombée, 
- A l'aide d'un Myotest , petit appareil portatif qui permet de mesurer le niveau de performance musculaire d'un athlète en calculant la puissance, la force et la vitesse d'un geste sportif selon le principe de l'accélérométrie. Le squat jump s'effectue départ genoux fléchis et mains sur les hanches. Le contre mouvement jump autorise un mouvement de flexion avant le saut. Le drop jump se fait avec un départ sur un banc.
Saut en longueur : 
Peut-être plus facile à mettre en œuvre que le sargent test, ce test permet aussi de pouvoir effectuer une répétition de sauts pour l'évaluation de l'endurance de force explosive. 
Protocole 
- Se positionner pieds joints et talons au sol devant une zone contenant des lignes de mesures, 
- En prenant une impulsion ou non (départ genoux fléchis), mains sur les hanches ou non, sauter le plus loin possible et noter la position du talon le moins loin, 
- Réaliser 3 sauts (repos de 1 mn entre chaque) et garder la meilleure longueur, 
- La détente horizontale sera donnée en soustrayant la marque d'arrivée à celle de départ.

Détermination de la force du tronc
Normes :

Niveau 1 : < 1mn15
Niveau 2 : 1mn15 à 2mn45
Niveau 3 : > 2mn45
Evaluation des qualités de vitesse et de coordination 
Evaluation des qualités de vitesse gestuelle 
Le but est de mesurer le temps parcouru sur une distance très courte (sprint 30 à 40 m lancé, natation 15 m, etc.) ou le nombre de gestes spécifiques réalisés sur un temps de 7-8’’ (fouettés ou directs au sac en boxe française, etc.).
Evaluation des qualités d'endurance de vitesse 
Le but est de mesurer la capacité à maintenir une vitesse maximale (mesure du temps pour réaliser la deuxième partie d'un 120 m par exemple), ou le nombre de gestes spécifiques réalisés sur les 10 dernières secondes d'un effort de 20 sec. à vitesse maximale (enchaînement stéréotypé type direct avant - direct arrière - fouetté avant au sac en boxe française, etc.).
Evaluation des qualités de résistance à la vitesse 
Le but est de mesurer la capacité à répéter un effort court (de 5 à 7 sec ou 30 à 40 m lancé) à vitesse maximale avec des temps de récupération passive d'environ 30 sec. Réaliser 7 répétitions et noter le temps d’exercice. La différence et le calcul du pourcentage entre le plus mauvais et le meilleur temps donnera une indication de la capacité à réitérer un effort à vitesse maximale. Le temps global peut être aussi noté. Ce principe peut être réalisé pour des sprints ou des gestes spécifiques.
Evaluation des qualités de souplesse 
Les évaluations de qualités de souplesse se feront sur les diverses articulations suivant différents plans : 
- Ceinture scapulaire (extension des bras), 
- Ceinture pelvienne (abduction, flexion), 
- Genoux et chevilles (flexion). 
Exemples : 
- Debout pieds joints sur une marche et jambes tendues, 
- Descendre les mains vers le bas et mesurer la différence positive ou négative entre le bout des doigts et la surface du sol. Ou 
- Face à un mur, se mettre en écart avec les pieds contre le mur et les jambes tendues et complètement au sol, 
- Mesurer la distance entre le mur et la face antérieure du bassin.
Evaluation des qualités technico-tactiques 
Le domaine technico-tactique doit être évalué pour situer le niveau individuel du sportif, dans le but d'adapter les priorités de l'entraînement suivant son âge et son niveau de pratique, de déterminer les axes prioritaires de progression, et de mettre en corrélation les capacités physiques et les qualités technico-tactiques. Cette évaluation sera effectuée à l'aide de tests ayant valeur de référence, et donc établi par des spécialistes de la discipline. 
B.-Z. S.

Commenter cet article