Sports JEUX AFRICAINS-2011(DEMI-FINALES) Bouchekriou ne craint pas l’Égypte

Publié le par mekki

Les demi-finales du tournoi masculin de handball des 10es Jeux africains de Maputo, prévus aujourd’hui, seront dominées par le grand choc qui opposera les deux géants de la discipline en Afrique, l’Algérie et l’Egypte, dans une rencontre considérée comme une finale avant la lettre.

En quarts de finale joués mardi, les sélections algérienne et égyptienne n’ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout de leurs adversaires respectifs, le Mozambique et le Nigeria. La formation algérienne, privée de quelques titulaires, se présentera sans complexes devant son homologue égyptienne présente au grand complet à Maputo. «Nous nous attendions à cette rencontre face à l’Egypte, mais pas en demi-finales », a indiqué à l’APS le coach national, Salah Bouchekriou, qui «compte sur la volonté de ses jeunes joueurs pour relever le défi devant une équipe égyptienne qu’on aurait aimé rencontrer en finale», a-t-il ajouté. Concernant la défaite inattendue concédée devant le Gabon, l’entraîneur national a estimé qu’elle a été au bout du compte bénéfique pour les jeunes joueurs. «Cette défaite contre un adversaire moyen a provoqué une réaction salutaire chez mes joueurs qui se sont ressaisis par la suite, comme en témoigne la large victoire obtenue devant le Mozambique», a affirmé M. Bouchekriou qui a saisi cette occasion pour faire reposer quelques éléments de base à l’instar de Berkous, Berriah, et les frères Chahbour. «J’ai fait tourner toute l’équipe, a-t-il dit, pour économiser leurs forces et éviter des blessures qui pourraient survenir, tout en permettant aux jeunes de rester le plus longtemps possible sur le terrain afin d’acquérir le maximum d’expérience dans ce genre de compétitions en prévision d’autres échéances». Face à l’Egypte donnée grande favorite pour la victoire finale, l’entraîneur national compte adopter une stratégie adéquate pour la contrer en misant beaucoup sur la vivacité des joueurs et surtout sur leur concentration dans le jeu, et évitant les erreurs dont se sont rendus coupables les joueurs notamment devant le Gabon et le Mozambique. «En dépit du statut de favori dont bénéficie l’Egypte, nous partirons à chances égales, et nous saisirons la moindre occasion pour remporter la victoire», a-t-il conclu. L’autre demi-finale opposera l’Angola et le Sénégal qui ont éliminé respectivement le Congo et le Cameroun

Commenter cet article